Cinépsy Maroc 2024

« États limites face à la famille » et « Cultures face aux délires », sont les deux thèmes qui seront abordés durant le Cinépsy Maroc 2024 qui se tiendra les 9 et 10 février prochains à la Faculté de Médecine. Durant deux journées complètes, des films documentaires seront projetés et permettront d’amorcer des échanges, dans un langage simple et sans tabou, entre les familles, les professionnels de la santé et des spécialistes marocains et internationaux.

Cinépsy Maroc revient pour une 6e édition qui, suite aux demandes énoncées par les familles, abordera deux thèmes. Le vendredi 9 février sera consacré aux états limites (aussi appelés borderline), et le samedi 10 février, les échanges aborderont la dimension culturelle dans la perception des pathologies mentales et dans leurs traitements.

Plateforme unique en Afrique et dans le monde arabe, Cinépsy Maroc instaure un environnement bienveillant où psychiatres, psychologues et cadres infirmiers marocains et étrangers répondent, en toute simplicité, aux questions des non-professionnels de la santé mentale, tout particulièrement les familles, les patients atteints de pathologies mentales. Les journées sont ponctuées de projections de films documentaires réalisés par des soignants, des patients ou des professionnels de l’audiovisuel qui n’ont qu’un seul et même but : raconter des histoires où les acteurs principaux sont les malades qui s’expriment souvent avec une authenticité touchante. À l’inverse de nombreuses fictions cinématographiques – qui ne véhiculent pas la réalité des pathologies mentales, au risque de les stigmatiser -, les documentaires sélectionnés témoignent des réalités vécues par les patients, les familles et les soignants et visent à favoriser une meilleure compréhension des pathologies

États limites face à la famille
De nombreuses familles sont confrontées aux comportements borderline des adolescents, majoritairement des adolescentes qui portent atteinte à leur corps (scarification, tatouage, troubles alimentaires, prise de toxiques, d’alcool), testant ainsi leurs propres limites avant de tester inconsciemment celles des parents … Lire Plus

Moments forts du 6eme édition du Cinépsy Maroc

Visite Royale et reconnaissance officielle de l’Art-thérapie en psychiatrie

Un matin, alors que nous étions, les patients et moi, en atelier d’écriture au Centre Psychiatrique Universitaire Ibnou Rochd Casablanca, la nouvelle tomba :
Sa Majesté Le Roi Mohammed VI prévoyait d’inaugurer le Centre de Réhabilitation Psychiatrique de Casablanca ainsi que l’unité d’Art-thérapie.
Cependant, nous ne connaissions pas la date exacte et il nous était demandé de continuer à travailler comme tous les jours, comme si de rien n’était.
C’est ce que j’ai essayé de faire, et les patients aussi mais, depuis l’annonce de cette nouvelle, nous ne pouvions pas nous empêcher d’afficher un sourire béat.

Cette visite Royale allait être un moment historique pour la psychiatrie marocaine, elle permettrait de donner à la psychothérapie par la créativité une place officielle dans la prise en charge des personnes souffrant de maladies mentales. 

Le« traitement par les molécules » ne serait plus l’unique recours,les soins médicamenteux et les ateliers d’art-thérapie pourraient se compléter l’un, l’autre.

La Visite du Roi Mohammed VI fut encore plus exceptionnelle que nous l’avions prévue. Notre Souverain consacra du temps à chaque patient, regarda chaque œuvre et valorisa chaque action thérapeutique au profit du mieux-être de nos protégés.

Cette visite Royale changea le cours des choses et grâce à notre Souverain,que le Tout Puissant Le protège, l’art-thérapie a désormais droit de cité au Maroc parmi les soins pour le mieux-être de nos protégés.

Espérons que les mentalités changent…
Boushra Benyezza

Editions précédentes

Galeries

Prises et signature par : Boushra Benyezza

Les intervenants du Cinepsy

Contact

Portfolio

Plan du site

Accueil

Art thérapie

Galerie

Actualités

Contact

Plan sur Map

© 2023 Created with Love by AMRAOUI